Mon algopote Josiane !

josianeJosiane Provencher est une jeune québécoise très sympathique qui voyage actuellement en Europe à la recherche d’initiatives locales sur les algues.

 A travers son Projet Algo Nomade, elle cherche à se mettre « dans la peau » des acteurs des algues afin de réaliser des activités éducatives et artistiques à son retour au Québec, notamment à travers des chansons.

Vous vous doutez bien qu’avec une telle complémentarité dans nos projets, entre algonaute et algonomade, il y a de l’interaction et de l’enthousiasme !

Josiane a un visa vacances-travail et alterne rencontres, woofing et jobs en lien avec les algues. Elle est actuellement en Bretagne : amis bretons, ne passez pas à côté de l’opportunité d’un moment en sa compagnie !

En attendant de découvrir sa comédie Music’algue, vous pouvez découvrir son premier tube dans lequel elle vous présente son projet !

josiane-youtube

Retrouvez Josiane sur sa page Facebook : Projet Algo Nomade et bientôt sur le nouveau site des Algonautes !

Savez-vous goûter… les algues ?

Un peu de lecture en attendant le nouveau site internet des Algonautes ! Découvrez des recettes de cuisine aux algues et retrouvez des anecdotes de la Route des Algonautes dans le livre “Savez-vous goûter… les algues ?”.

Some reading suggestion (for French speakers) while you wait for the new Algonauts Project website ! Discover algal recipes and selected anecdotes from the Algonauts’ Road in the book “Do you know how to taste… algae”.

 

savezvglalgues

Marfaing H., Lemarié J., Mollo P., Vigneau J., Quéva R., Le Joncour C., Mischlich D. (dir). Savez-vous goûter… les algues ?. Presses de l’EHESP, 2016, 128p.

 

 

 

 

Et si les algues devenaient des incontournables de nos courses ? Très prisés en Asie, connus pour leurs atouts nutritionnels, ces légumes de la mer apportent texture et couleurs à nos plats tout en rehaussant leurs saveurs.

Créations de chefs et cuisiniers français, japonais, québécois et irlandais, les 90 recettes déclinées ici font flotter les parfums d’une cuisine du quotidien insolite et énergisante.

Plus qu’un recueil de recettes, cet ouvrage est aussi une invitation à des découvertes scientifiques, historiques et à une réflexion sur la place des macro et microalgues dans notre alimentation de demain.

Avec les regards croisés de : Jean-Paul Bonhoure, Jacques Brégeon, Georges Garcia, Anne-Gaëlle Jacquin, Guy Prigent.

Will algae be part of our shopping carts? Extremely common in Asia, renowned for their nutritional benefits, these sea vegetables provide texture, color and enhanced flavors to our dishes.

Chefs from France, Japan, Ireland and Quebec share 90 recipes which enrich your everyday cooking with unusual and energizing.

More than a simple collection of recipes, this book is an opportunity to learn more about the scientific and historical aspects of algae, and leave the reader thinking about the role of seaweeds and microalgae in the diet of the future.

With contributions from: Jean-Paul Bonhoure, Jacques Brégeon George Garcia, Anne-Gaëlle Jacquin, Guy Prigent.

Petit, mini, fragile et indispensable à notre survie, heureusement grâce à vous le plancton aura bientôt son festival ! Festival ART & PLANCTON à Port-Louis du 7 au 10 avril 2016

TELLEMENT petit, mais nous avons TELLEMENT besoin de lui !

5 minutes de votre temps pour jeter un petit coup d’oeil au message ci-dessous, découvrir le plancton et soutenir l’action de l’Observatoire du Plancton !

Peintures_sur_Faience-Anne_Toulhoat

Peintures sur Faïence, Anne Toulhoat

 FESTIVAL “ART ET PLANCTON”
DU 7 AU 10 AVRIL 2016

Qu’est-ce que le festival Art et Plancton?

C’est l’histoire du Plancton racontée en peinture, en sculpture, en verrerie, en meuble, en porcelaine, en illustration, en gravure, en musique, en carte, en théâtre de rue… bref, de la Science racontée par des Artistes.

D’ accord, d’accord mais pourquoi les artistes s’intéresseraient au Plancton?

Parce que c’est tout petit le Plancton ! Parce qu’il faut un microscope pour le voir… parce qu’on touche a un monde magique loin de notre quotidien ! Un monde que l’on connaît dans notre imagination seulement… des magnifiques et microscopiques monstres marins.

D’accord, d’accord mais pourquoi  aider financièrement ce festival?

Bon d’un point de vue environnemental c’est une bonne œuvre : aider à faire connaître le Plancton qui nous fournit quand même plus de la moitié de notre (di)oxygène, les 2/3 précisément (oui, plus que nos forêts). Le Plancton c’est aussi la nourriture des oursins, des huîtres, de la dorade, du pouce pied, des sardines… des baleines aussi (et j’en passe)!

Ce festival c’est aussi l’image d’une association qui fête ses 13 ans cette année, créée par des bénévoles qui ne sont plus aux 35 heures depuis belle lurette, et qui se battent pour que leur Observatoire du Plancton survive. Ce sont deux  salariés aussi qu’il faut rémunérer. Il y a deux ans sous l’impulsion d’une idée du spécialiste du Plancton, Pierre Mollo, le projet du festival Art et Plancton est né. Depuis deux ans la recherche d’artistes et l’organisation de cet évènement se fait sans aucun apport financier.

Comment peut-on aider?

Voilà pourquoi nous avons lancé ce Crowdfunding sur Ecobole, ou financement participatif. Nous sommes à 17 % de notre financement, et 18 personnes y ont participé. Nous demandons 3500 euros, principalement pour financer le déplacement des artistes, la nourriture, l’inauguration, les affiches… et payer l’organisation de ces trois journées.

Ce festival reçoit 20 artistes pendant 3 jours : concert, plusieurs lieux d’expositions à visiter, théâtre de rue, conférences, artistes qui réalisent des œuvres en direct, atelier artistiques.  Alors, pour ce maître verrier, cette artiste peintre cette illustratrice qui vient exprès de Paris, ce compositeur… ces acteurs de théâtre de rue… ces amoureux du monde microscopique… s’il vous plait aidez ce petit monde à sortir de l’eau faites un don pour que ce festival soit le petit ruisseau qui se transforme en fleuve ! Merci à vous. 

Cliquez sur le lien!

Anne Blondel, directrice de l’Observatoire du Plancton

02 97 82 21 40 / anne.blondel@observatoire-plancton.fr

www.observatoire-plancton.fr

https://www.ecobole.eu/fr/festival-art-et-plancton

Et pour en savoir plus sur le plancton dès à présent, retrouvez le portait de Pierre Mollo en vidéo :

Publication : Advances in Botanical Research

Les algues du Loch à Plogoff en couverture d’Advances in Botanical Research ! 🙂

 

ABR-chap1

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de  l’ouvrage collectif « Sea plants » dans l’édition scientifique internationale « Advances in Botanical Research », dont le premier chapitre s’appuie sur la Route des Algonautes :

Selected Comments on the Role of Algae in Sustainability
Advances in Botanical Research, Volume 71, 2014, Pages 1-30
Anne-Gaëlle Jacquin, Stéphanie Brulé-Josso, M. Lynn Cornish, Alan T. Critchley, Patrick Gardet

Cette publication est une grande étape dans la progression de la Route des Algonautes.

Depuis sa genèse et à travers différentes actions, La Route des Algonautes propose un regard sur le potentiel des algues à travers un tour du monde à la rencontre de spécialistes. L’objectif est d’attirer l’attention du plus grand nombre sur les côtés sympas des algues et plus particulièrement sur les innovations susceptibles de contribuer à un développement humain durable.

Si la diffusion est un angle majeur du projet, le fil conducteur du projet n’en reste pas moins scientifique. Les thématiques de recherche et les innovations ciblées touchent au domaine de la phycologie = la science des algues (oui… les algonautes sont en fait des phyconautes !).

Comme pour tous les secteurs d’activité, l’image que l’on se fait d’un métier correspond en général à la partie émergée de l’iceberg, et dans le cas de la recherche, le chercheur passe souvent bien plus de temps en face de son ordi à lire, analyser et écrire, plutôt qu’en face de ses tubes ou sur le terrain à faire des expériences. Une grande partie du travail du chercheur s’appuie sur la bibliographie c’est à dire sur l’ensemble des publications scientifiques, des rapports et des thèses sur une thématique donnée.

La bibliographie (ou littérature scientifique) est à la base de la démarche scientifique : elle permet de réaliser l’état de l’art sur un sujet, c’est à dire de dresser un tour d’horizon de ce qui a été fait et démontré, de façon à formuler des hypothèses judicieuses (et ne pas ré-inventer la roue !), bâtir des protocoles d’expérience solides, tester, analyser puis rédiger et ainsi faire avancer le schmilblick.

Les publications sont également un support pour les débats et la discussion entre les membres de la communauté scientifique. Eh oui, cela provoque moins de bruit et d’éclat qu’un débat politique mais il y a parfois de grosses divergences d’opinion et des sujets polémiques au sein de la communauté scientifique !

Avant publication, les manuscrits présentés sont évalués par des spécialistes de la thématique afin de vérifier la véracité et la rigueur des travaux de recherche. On parle d’évaluation par les pairs.

Une publication est donc une validation des travaux de recherche par la communauté scientifique.

« Advances in Botanical research » est une édition internationale en plusieurs volumes qui rassemble les avis d’experts sur des sujets d’importance pour les personnes impliquées dans la recherche botanique. Un ouvrage collectif tel que « Sea plants » rassemble des articles autour du thème des plantes marines. Le contenu éditorial a été coordonné par Pr. Nathalie Bourgougnon, spécialiste de la discipline.

 

Notre chapitre (sur lequel s’ouvre le livre) présente un aperçu des contributions possibles des algues à lagenda de la durabilité et donc de ce fait le rôle important de la « science des algues ». Cela débouche sur la question de la relation « science et société », discutée puis illustrée par l’expérience de la Route des Algonautes.

Cette publication scientifique validée par les pairs constitue un point d’étape très important de la Route des Algonautes. Outre le travail de synthèse que cela a nécessité, c’est une validation des contenus présentés et discutés lors des interventions publiques.

 

C’est également une première concrétisation des ambitions du Laboscop, le laboratoire de recherche-action que nous avons fondé dans la coopérative d’activités et d’emploi Chrysalide : en effet, la troisième partie, co-écrite avec Stéphanie Brulé-Josso, hybride la biologie marine et l’ethnologie et situe ce projet d’innovation sociale dans la problématique du développement durable.

 

La Route des Algonautes continue son petit bonhomme de chemin. Elle a donné lieu à beaucoup de réalisations qui n’avaient pas été imaginées au départ, tandis que d’autres approches envisagées au départ vont être repensées.

Tout cela se poursuit en parallèle de la vie professionnelle et personnelle… qui me conduit pour de nouvelles aventures à San Francisco ! 🙂

Merci encore à tous ceux qui suivent et soutiennent ce projet de longue haleine !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter via : contact@routedesalgonautes.org

Actualités 2014


Jacqueline Algane, pour vous servir !

  • Jacqueline <cri strident> : AAAANNE-GAAAAAËLLEEEEE !!!!!!!!!
  • Anne-Gaëlle : Hein ? quoi ? Qu’est ce qui se passe ?
  • Jacqueline <volume maximal> : ça ne va pas du tout !!!!
  • Anne-Gaëlle : Mais d’où tu sors toi ? ça fait des mois que je ne t’ai pas vue ! Et peux tu baisser d’un ton, le son sature là !
  • Jacqueline : Je viens de passer sur le blog : c’est affreux, il y a de la poussière partout, c’est affreux, affreux, affreux !
  • Anne-Gaëlle : Ben quel culot ! Tu es marrante… Tu n’as qu’à venir m’aider dans les dossiers et la synthèse de tout ce qu’on a ramené !
  • Jacqueline : Mais je travaille aussi ! Je creuse la question pour chaque lettre de mon abécédaire. Mais le blog est tout vide ! On dirait qu’il ne se passe rien ! Il faut faire quelque chose.
  • Anne-Gaëlle : Bon c’est vrai qu’on avance plutôt à la rame pour la comm’. Mais on ne s’ennuie pas non plus : depuis le début chaque urgence en chasse une autre… Et puis il y a plein de choses qui ont été faites, tu le sais bien.
  • Jacqueline : Oui, moi je le sais ! Mais nos amis lecteurs ne sont peut-être pas au courant de tout ce qui s’est passé.
  • Anne-Gaëlle : Bon, OK. Je te propose de faire deux nouvelles pages de blog : un bilan du projet avec le recul de 2014 et puis un bilan des actions engagées, ça te va ?
  • Jacqueline : Ben évidemment ! Il était temps ! Tu vois, il a encore fallu que je vienne te le dire !
  • Anne-Gaëlle <soupir> : Jacqueline… si tu continues comme ça, je vais surtout avoir de l’inspiration pour écrire ton épitaphe et un hommage posthume, si tu vois ce que je veux dire…
  • Jacqueline : Oh ça va… Bon il est passé où Goéman ? J’ai des choses à lui dire à lui aussi…

Note de Goéman : C’est bon, je suis là ! J’arrive ! Le blog est mis à jour avec 2 nouvelles pages : 

– La page “Publications” dresse la liste des actions engagées autour de la Route des Algonautes depuis le début de l’aventure jusqu’à aujourd’hui : publications, missions, conférences, articles, vidéos, etc., mais aussi résultats non prévus et projets en cours ;

– La page “A l’origine” revient sur l’histoire de la Route des Algonautes, à travers les inspirations, les convictions et les étapes ayant permis à la petite idée de devenir projet puis réalisations concrètes. 

L’aventure continue, à suivre !

Bonne année 2014 ! Happy New Year 2014!

La Route des Algonautes est de retour pour vous souhaiter une excellente année 2014 !

L’année 2013 a été consacrée au travail de fond sur la partie immergée de l’iceberg avec la transcription et la synthèse des 144 interviews réalisées depuis octobre 2010. Des publications ont été proposées, d’autres supports de diffusion sont toujours en cours de développement et toutes les actualités relatives au projet seront publiées sur le blog dans les prochains mois. L’aventure continue, le projet poursuit son petit bonhomme de chemin, avec son lot de surprises et de serendipité !

Bonne année 2014 à tous, qu’elle soit riche en découvertes !

The Algonauts’ Road is back for wishing you a great year 2014!

2013 was devoted to the work on the “submerged part of the iceberg” with the transcription and synthesis of the 144 interviews conducted since October 2010. Some publications have been proposed, some other media are still under development and the blog will be updated with all news in the coming months. The adventure continues on its merry way, with its batch of surprises and serendipity!

Wishing you a Happy New Year 2014, full of wonderful discoveries!

Voeux-2014-2

Festiv’Alg 2013 ce week-end à Pleubian

Et voilà, les 6 mois en Inde se sont déjà écoulés, Jacqueline et moi sommes de retour en France ! Pas de temps à perdre, nous repartons avec plaisir sur le chemin des goémoniers !

Ce week-end se tiendra à Pleubian dans les Côtes d’Armor la nouvelle édition du Festiv’Alg, grande fête de l’algue en Bretagne : les organisateurs vous ont préparé un programme riche en iode, en vitamines, en sels minéraux, en conférences, en sorties, en ateliers découverte et dégustation, en concerts, en fest-noz, en expositions et j’en passe… bref un extrait concentré de bonne santé à venir découvrir du 10 au 12 mai sur la presqu’île de Lézardrieux.

Grande fête de l'algue en Bretagne !
Festiv’Alg 2013

La Route des Algonautes participe à cette grande fête de l’algue en Bretagne le dimanche 12 mai après-midi.

A ce week-end !

La vidéo des Trophées Bretons du Développement Durable

Le 25 octobre dernier, le projet La Route des Algonautes était primé dans le cadre des 7e Trophées Bretons du Développement Durable (pour plus d’infos, cliquez ici !).

Le prix remis à cette occasion est une vidéo de présentation du projet que vous pouvez découvrir ci-dessous ou sur la chaîne Algonaute sur Youtube :

Video-DD

Parmi les approches développées dans le cadre de la Route des Algonautes, cette vidéo met en avant l’échange pédagogique avec les élèves de Cléden Cap Sizun et la participation à l’émergence du groupe Laboscop dans la coopérative d’entrepreneurs Chrysalide.

Le Laboscop est le laboratoire de recherche-action-formation de la CAE Chrysalide et regroupe des entrepreneur-e-s salarié-e-s de la coopérative aux métiers et compétences multiples, qui partagent les valeurs de l’économie sociale et solidaire et se reconnaissent en démarche de recherche.

Les membres du Laboscop développent, en lien avec leurs activités professionnelles, de la recherche, de la R & D, de la co-formation, permettant de produire de la connaissance scientifique, de nouveaux produits et services, de nouvelles compétences ainsi qu’une analyse réflexive sur leur propre pratique professionnelle et le fonctionnement de la coopérative.

L’organisation singulière du Laboscop est propice aux démarches d’innovation technique, culturelle, sociale et/ou artistique.

Un article paru dans le journal Le Télégramme en début d’année permet d’en savoir plus sur ce beau projet collectif :

2013-02-Le-Telegramme

Cuisine & Algues… sur les îles !

Au printemps 2010, lors du montage du projet, j’avais eu la chance de rencontrer Simone Grass de l’association Cap vers la nature et de participer au stage Cuisine et Algues à l’île de Sein.

Ce printemps 2013, les associations  Cap vers la nature et Gant Pebr Tro War Dro offrent deux belles occasions de découvrir les algues sur l’estan et en les dégustant, tout cela dans le décor des îles du Ponant !

Avis aux curieux et aux gourmands ! Toutes les infos ci-dessous :

Atelier Algues à l’île de Sein – 27 et 28 Avril

Affiche-stage-île de sein

Atelier Algues sur l’île de Molène – 25 et 26 Mai


Affiche Molène